Territorialiser les réseaux écologiques - HAL-SHS - Sciences de l'Homme et de la Société Access content directly
Habilitation À Diriger Des Recherches Year : 2024

Territorialising ecological networks

Territorialiser les réseaux écologiques

Marc Bourgeois

Abstract

This first volume of my habilitation to direct researches (Habilitation à diriger les recherches - HDR) is a scientific essay where I synthesize and put into perspective the research work I have carried out since the start of my career as an assistant professor (maître de conférences) in geography at the Université Lyon 3 Jean Moulin and the Environnement Ville Société laboratory (2016-2023). In this essay, I show how the spatialisation of ecological networks can be used to assess the impact of human activities on ecosystems. I hypothesize that mapping ecological networks enables them to be anchored them in territories and facilitates the dissemination of scientific knowledge towards non-scientific (political, operational or civic) spheres. After summarizing the main concepts and principles of landscape ecology and biodiversity protection, I show how ecological networks can be modelled, in particular using landscape graphs. Then, I present methodological approaches for calibrating and parameterising these models, using both cartographic and empirical biological data or data from the scientific literature. I then show how the input parameters of ecological network simulation models (here Graphab) can be enriched and discussed using collaborative and participatory methods. Finally, I present different types of results from these models and their main uses: decision support in the field of urban planning (urbanisation, regreening) and mobilisation support in a context of struggle against major development projects (construction of a highway). Since I am a geographer, the dissemination of these results is achieved through cartographic techniques to create a relevant discussion medium for different stakeholders, be they elected representatives, practitioners or citizens. Through the various case studies I have carried out over the last few years in different contexts, I am arguing that the territorialisation of ecological networks, by involving both territories and their stakeholders, can enable a transfer of knowledge and skills between scientists and non-scientists to ensure that biodiversity is better taken into account in urban and regional planning operations.
Ce volume 1 de mon Habilitation à diriger les recherches (HDR) est un essai scientifique inédit qui me permet de synthétiser et de mettre en perspective les travaux de recherche effectués depuis le début de ma carrière de maître de conférences en géographie à l’Université Lyon 3 Jean Moulin et au laboratoire Environnement Ville Société (2016-2023). Au fil de ce mémoire, je cherche à montrer dans quelle mesure la spatialisation des réseaux écologiques peut permettre d’évaluer les perturbations des activités anthropiques sur les écosystèmes. J’émets l’hypothèse que la spatialisation cartographique et explicite des réseaux écologiques permet de les ancrer dans les territoires et de diffuser et valoriser les connaissances scientifiques vers les sphères non scientifiques, qu’elles soient politiques, opérationnelles ou citoyennes. Après une synthèse bibliographique sur les grands concepts et principes de l’écologie du paysage et de la protection de biodiversité, je montre comment les réseaux écologiques peuvent être modélisés, en particulier à l’aide de graphes paysagers. Je m’attache ensuite à présenter des pistes méthodologiques pour calibrer et paramétrer ces modèles, que ce soit à l’aide de données cartographiques et de données biologiques empiriques ou issues de la littérature scientifique. Je montre ensuite comment les paramètres d’entrée des modèles de simulation des réseaux écologiques (ici Graphab) peuvent être enrichis et discutés à l’aide de méthodes collaboratives et participatives. Enfin, je présente différents types de résultats issus de ces modèles et leurs usages principaux : aide à la décision dans le domaine de la planification urbaine (urbanisation, végétalisation) et aide à la mobilisation dans un contexte de lutte contre des grands projets d’aménagement (construction d’une autoroute). Pour le géographe que je suis, la diffusion de ces résultats est réalisée grâce à des techniques cartographiques qui permettent de créer un media de discussion pertinent pour les différents types d’acteurs, qu’ils soient élus, praticiens ou citoyens. À travers les différents cas d’études abordés pendant ces dernières années dans des contextes différents, je défends ainsi que le fait que la territorialisation des réseaux écologiques, en impliquant à la fois les territoires et leurs acteurs, peut permettre un transfert de connaissances et de compétences entre scientifiques et non-scientifiques pour une meilleure prise en compte de la biodiversité dans les opérations d’urbanisme et d’aménagement du territoire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Volume 1 HDR Bourgeois Marc pour HAL_light.pdf (81.22 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-04515749 , version 1 (21-03-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04515749 , version 1

Cite

Marc Bourgeois. Territorialiser les réseaux écologiques : Coupler approches théoriques et participatives dans une perspective de recherche appliquée. Géographie. Université Lyon 3 Jean Moulin, 2024. ⟨tel-04515749⟩
111 View
4 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More